Changeons de voie – Edgar Morin & Sabah Abouessalam

Changeons de voie – Edgar Morin & Sabah Abouessalam 300 463 DEMAIN

« Changeons de voie » – Edgar Morin & Sabah Abouessalam

« L’humanisme regénéré ne se borne pas à reconnaitre l’unité humaine. Il lie l’unité à la diversité humaine. »

Soyons clair, cet essai n’est pas complet (est-ce possible ?) et l’écriture d’une liste de souhaits sur le nouveau normal peut sembler naïf et nous a rebuté pendant longtemps.

En revanche, se plonger dans la vision d’un philosophe et d’un sociologue qui a vécu près d’un siècle et qui a la capacité de prendre de la hauteur est inspirant. Edgar Morin, accompagné de Sabah Abouessalam, cherche à tirer les enseignements de la crise de 2020, identifie les grands défis auxquels nous devons faire face collectivement et propose une nouvelle voie. Plusieurs éléments de son analyse méritent d’être lus dans leur intégralité et non dans quelques bullets dans une newsletter. Les trois leçons ci-dessous peuvent vous inciter à le lire.

Leçon 1 : Une nouvelle voie est nécessaire. 
Nous n’avons pas besoin d’un projet « statique et totalement inadéquat dans un monde en transformation », mais d’une voie qui laisse place à l’incertitude et aux déviant·es.

  • l’aléa et l’incertitude sont maintenant parties prenantes de notre quotidien : « Il s’agit de prévoir l’éventualité de l’imprévu ».
  • ce ne sont ni les structures établies ni les consultant·es en stratégie 🙂 qui créent de la disruption. « Ce sont des déviant·es depuis Copernick, en passant par Darwin, Pasteur, Einstein, Crick et Watson qui font progresser les sciences ».

Leçon 2 : La conjugaison du Je et du Nous sera le fondement de l’accomplissement de chacun·e et de la réussite de la société.

  • chacun·e doit se retrouver et être reconnu·e dans son individualité et dans sa diversité.
  • chacun·e doit nourrir la « France Une et Diverse ».

« Il faut rejeter le nationalisme homogénéisateur et le communautarisme clos et faire toute politique nationale à partir d’une France une et diverse ».

Leçon 3 : La réforme nécessaire de toutes les organisations (état, administration et entreprise) en combinant centrisme, polycentrisme et acentrisme.

La structure pyramidale ne peut intégrer l’aléa et conjuguer le Je dans un Nous. Il est nécessaire de donner une capacité de décision à divers centres et de donner une liberté aux individus pour gérer l’aléa. Pour cela, l’individu ne peut être uniquement un·e spécialiste. Iel doit être pluri compétent·e pour interagir avec le collectif.

Pour le lire, c’est ici.

Laisser une réponse

Préférences

Certains éditeurs (Google notamment) peuvent may enregistrer des informations via votre navigateur principalement sous forme de cookies. Vous pouvez paramétrer ci dessous vos préférences en matière de données personnelles.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.
Notre site utilise des cookies. Vous pouvez accepter l'utilisation de ces cookies ou ajuster vos préférences.