François Taddei – Apprendre au XXIe siècle

François Taddei – Apprendre au XXIe siècle 314 499 DEMAIN

« Apprendre au XXIe siècle » – François Taddei

« Chaque fois que nous apprenons, nous pouvons apprendre à autrui qui pourra affiner ce savoir, le faire progresser puis le transmettre. »

François Taddei est docteur en génétique moléculaire et chercheur en éducation. Il est également le fondateur du CRI (centre de recherche interdisciplinaire) dont la mission est de « Contribuer à créer une société apprenante dont les membres apprennent à apprendre individuellement et collectivement pour relever les défis majeurs de notre temps ».

Dans les faits, le CRI est un objet pédagogique multi facettes : formations par la recherche, université de la licence au doctorat, hébergement d’un collectif de chercheur.euse.s et de laboratoires, facilitateur de projets de sciences participatives, support au développement de lieux inspirés du CRI à l’international (Open fiesta à Shenzhen) ou dans les écoles primaires françaises avec les Savanturiers …

Dans son essai Apprendre au XXIième siècle, il partage sa réflexion sur la bascule d’une éducation formelle et verticale des « savoirs d’hier » à un parcours d’apprentissage débutant avant l’école et continuant dans la vie active et après. Au delà de l’inadéquation du système éducatif avec la société actuelle, 5 éléments nous ont particulièrement marqué.e.s :

  1. Ne pas apprendre à apprendre des faits mais apprendre à questionner 
  2. Supprimer la compétition au profit de la collaboration intradisciplinaire et interdisciplinaire
  3. Passer du mode projet au mode recherche en documentant ce que nous avons appris et en le partageant
  4. Inverser l’Inclusion : par exemple, au lieu d’intégrer des personnes en situation de handicap dans des espaces réservés aux valides, les valides sont invités dans un espace d’abord pensé pour et par les personnes handicapées
  5. Faire confiance et accepter de se perdre : par exemple, la recherche lance des appels d’offres blanc qui invitent les chercheur.euse.s à formuler eux-mêmes un projet qu’ils jugent utiles au regard de  leurs connaissances et de leurs intuitions

En résumé, « C’est cela la société prenante. Une logique dans laquelle vous laissez des traces de ce que vous réussissez d’original ou d’innovant. Vous expliquez le chemin que vous avez emprunté pour résoudre une question ou un problème. Éventuellement vous créez des contenus des technologies qui permettront aux autres de s’emparer de ces sujets. » Pour lire ce formidable essai de François Taddéi qui nous a beaucoup marqué.e.s, c’est ici.

Laisser une réponse

Préférences

Certains éditeurs (Google notamment) peuvent may enregistrer des informations via votre navigateur principalement sous forme de cookies. Vous pouvez paramétrer ci dessous vos préférences en matière de données personnelles.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.
Notre site utilise des cookies. Vous pouvez accepter l'utilisation de ces cookies ou ajuster vos préférences.