Repenser l’accompagnement de nos stagiaires via B-Corp

Repenser l’accompagnement de nos stagiaires via B-Corp 1024 1024 DEMAIN

Accompagnement de nos stagiaires via B-Corp

Dans le cadre de notre cheminement via B-Corp, s’est posée la question du premier sujet, celui qui ouvre la voie vers les 200 autres, celui qu’on ne veut pas trop difficile car on sait l’exercice exigeant et que nous n’y sommes pas encore rompus. Nous avons parcouru les sections, nous nous sommes arrêtés sur collaborateur.trices et spécifiquement, les pratiques d’embauche et d’accompagnement de stagiaires.
Un thème pour lequel il nous semblait, peut-être à tort, pouvoir répondre assez aisément, notre philosophie et nos actions en la matière nous paraissant couvrir quasiment la totalité du spectre proposé par B-Corp.
Mais la complétude du questionnaire n’étant pas une fin en soi, cela nous a amené à voir quelques limites des réponses proposées, mais aussi à nous remettre en cause pour aller plus loin. Aussi, cette semaine, nous vous partageons les balbutiements de nos premières réflexions qui marquent le début de notre cheminement via B-Corp.

Les questions posées par B-Corp

Concernant la gestion de l’embauche et l’accompagnement des stagiaires, B-Corp nous invite à nous interroger sur :

  • La formalisation d’une politique ou d’un programme décrivant les objectifs de stage pour les participants

  • Les partenariats avec des établissements d’enseignement pour offrir des possibilités de stage ou des programmes en alternance

  • La rémunération des stagiaires au moins au niveau du salaire de subsistance

  • La mise en place d’évaluations de performance formelles

  • L’opportunité pour les stagiaires de fournir des commentaires sur leur expérience

  • L’embauche à temps plein des stagiaires en tant que collaborateurs.trices

  • La durée de stage

Ce qu’on adresse déjà chez DEMAIN

Chez DEMAIN, notre culture libérante reposant sur les piliers d’autonomisation des talents, de transparence et d’horizontalité nous permet déjà de couvrir la majorité des points précédemment évoqués. Dans cette phase de clôture de son apprentissage, un.e stagiaire est un.e membre à part entière du cabinet :

  • il.elle bénéficie du même cycle d’intégration que nos consultant.e.s et data scientists : un “bob”, ou marraine.parrain, lui est attribué.e dès son arrivée pour guider ses premiers pas, il.elle est invité.e, au travers de cartes Trello, à rencontrer différent.e.s consultant.e.s afin d’être formé.e aux outils, de découvrir nos modes de fonctionnement, de fixer ses points d’évaluations à 1 mois, 2 mois, 3 mois après son arrivée, de rencontrer toute l’équipe…

  • il.elle a la même capacité/facilité de remontée de son retour d’expérience au travers notamment des points mensuels évoqués précédemment, des points en mission avec son coach ou encore lors de ses évaluations

  • il.elle a la même part de voix dans la vie du cabinet : accès à tous les fichiers et aux instances de partage collectives, possibilité de contribuer aux chantier internes (ex. recrutements, projets d’engagement RSE…), votes de décisions…

  • il.elle est considéré.e comme un.e consultant.e à part entière en mission dans le sens où son avis et son ownership seront pris en compte avec la même attention qu’un.e consultant.e ou data scientist.  L’absence de grade et l’horizontalité s’appliquent aussi à nos stagiaires, la formation et l’accompagnement restant néanmoins clés.

  • nous avons la même volonté de fidéliser les talents adaptés à la culture et à notre métier, ce qui se traduit concrètement par l’embauche de plus d’un stagiaire sur deux

Les questions que l’on se pose pour aller plus loin

B-Corp nous interroge sur le delta entre la rémunération des stagiaires et le salaire de subsistance. Nos stagiaires sont rémunéré.e.s en moyenne 25% au-dessus du salaire de subsistance, celui-ci étant évalué par WageIndicator à 1080€ net sur un périmètre national (et n’est donc pas complètement adapté à Paris). Là-dessus, plusieurs questions se posent :

  • le  salaire que nous proposons à nos stagiaires, 25% au-dessus du salaire de subsistance, permet-il à chaque candidat.e, de pouvoir effectuer un stage chez nous à Paris, quel que soit son milieu socio-économique (capacité à se loger…) ?
  • aujourd’hui nos stagiaires sont considéré.e.s comme des consultant.e.s qui apprennent le métier, que l’on forme et que l’on accompagne.  Réévaluer ce salaire c’est se poser la question du modèle économique mais également d’un niveau d’attente plus élevé qu’ils.elles pourraient ressentir en se comparant plus directement avec des consultant.e.s sorti.e.s d’école par exemple. Bien qu’ils soient en phase d’apprentissage, les stagiaires vivent cette pression intrinsèque au métier du consultant (syndrome de l’imposteur, recherche du maximum de valeur ajoutée, peur du non staffing, …) mais le poids économique plus léger permet de lever certains poids : moins de pression de planning (capacité à dépasser), moins de pression de staffing (pas d’impact de l’absence de mission), livrable attendus adaptés au niveau…

La question de la réévaluation du salaire n’a pas encore été tranchée à date. Le Cercle Talents et plus largement l’ensemble du cabinet seront amenés à y répondre dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, certaines questions, non couvertes par B-Corp, nous paraissent néanmoins clés dans la gestion et la politique d’embauche des stagiaires :

  • les congés, notamment dans le cadre d’une embauche à la suite du stage, sont indispensables pour garantir leur bien-être et une certaine équité avec le reste des consultant.e.s Demain.

  • le besoin de visibilité sur l’embauche : nous avons entamé les discussions sur le fait de prendre l’engagement de donner de la visibilité sur l’embauche au plus tard après 4 mois de stage de fin d’études. C’est une période qui peut s’avérer stressante et incertaine pour beaucoup de stagiaires en fin d’études et il nous paraît important de les aider à se projeter et/ou se retourner avec la meilleure anticipation possible.

Nous n’en sommes qu’aux prémices de notre avancée, aussi, si vous avez mis en place des initiatives dans vos entreprises, si vous avez des idées ou des réflexions à nous partager pour nous permettre d’aller plus loin sur ces sujets, n’hésitez pas à nous écrire ici.

Laisser une réponse

Préférences

Certains éditeurs (Google notamment) peuvent may enregistrer des informations via votre navigateur principalement sous forme de cookies. Vous pouvez paramétrer ci dessous vos préférences en matière de données personnelles.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.
Notre site utilise des cookies. Vous pouvez accepter l'utilisation de ces cookies ou ajuster vos préférences.